Bienvenue sur Home Not Alone.

HomeNotAlone s’est créé autour de l’idée que l’humain doit rester au centre de l’évolution technologique. On vit une époque incroyablement riche en évolutions rapides et intéressantes.

Nous sommes des grands-parents, parents, enfants, petits-enfants à rechercher pour la plupart d’entre nous à améliorer le quotidien en utilisant les technologies pour se divertir, gérer, travailler, communiquer

L’humain est au centre des technologies. Elle est ce qu’on en fait. Si elle peut permettre de rapprocher les hommes et de permettre un contact de qualité, on aura donné un sens aux objets.

Nous travaillons pour certains dans le domaine informatique et notre quotidien est plongé dans le digital. Face au flot d’informations tous les jours plus importants, nous nous nourrissons d’avis, d’expertises, de commentaires, d’études en cherchant le saint graal. Celui-ci s’éloigne chaque jour au fur et à mesure que le monde s’exprime et donne son avis sur tout.

Malgré tout de grandes tendances s’expriment parfois à tort ou à raison. Ce sont ces tendances que nous voulons effleurer du bout des doigts pour se forger une idée sur le bien-fondé de celles-ci.

Nous parlons de produits, d’évolutions technologiques et informatiques bien sûr mais comme le nom du site l’indique, l’information est liée de près ou de loin à l’idée de privilégier l’aspect humain et son habitat. Ne pas rester seul chez soi comme le petit garçon du film Home Alone.

Comment, par exemple, pouvoir rester chez soi dans un environnement sécurisant plutôt que de devoir se rendre à l’hôpital, dans une maison de repos ? Est-ce qu’au-delà du fait que c’est nécessaire dans certains cas d’aller à l’hôpital, les technologies peuvent-elles répondre partiellement ou totalement à cette question en complément des médecins, infirmières, personnes aidantes, famille qui chaque jour rendent possible cette solution?

Pouvoir rester chez soi en étant dépendant est une grande chance qui permet à tout le monde de s’y retrouver. Elle devient chaque jour une réalité de plus en plus abordable.

L’idéal, n’est-il pas de mixer les générations, l’humain et les technologies mais lorsque ce n’est pas possible physiquement, est-il possible de se rapprocher digitalement?