La tendance des appareils connectés se précise avec des produits intéressants présentés lors du salon IFA à Berlin. Le fait de pouvoir par exemple gérer sa maison intelligemment à distance, le retour de ses enfants à peine autonomes de l’école ou de parents âgés désirant rester dans leur maison devient réellement possible et efficace.

Le problème lié à la multiplicité des normes pour faire communiquer et centraliser les données venant de ces appareils connectés reste le dernier frein à l’expansion rapide de ce marché porteur estimé à 1.000 milliards de dollars d’ici 2020.

Apple pousse sa propre norme depuis juin 2014 avec son homekit permettant à son système ios de communiquer avec des appareils construits selon cette norme.

Lors de ce salon, Samsung a présenté son système appelé « Samsung Smart Things Hub« . L’avantage de ce système est qu’il est compatible avec différentes normes comme Zigbee, Z-wave et les appareils « ip connected » comme les caméras ip permettant de veiller sur votre maison lorsque vous partez en vacances.

On va pouvoir faire communiquer du matériel D-link avec du Bose, du matériel Honeywell avec du Samsung, etc. Un logo affichant la compatibilité avec le système a même été créé pour l’occasion. On salive déjà à l’idée de ce que l’on va pouvoir faire et combiner comme appareils pour nous faciliter la vie et nous rendre présents à différents endroits en même temps.

Le revers de la médaille est comme toujours le problème d’utilisation de ces données, de la sécurisation de ces systèmes et de notre vie privée qui ne l’est plus depuis longtemps mais qui se réduit à peau de chagrin.

On ne parle plus ici de l’information que l’on filtre consciemment ou inconsciemment sur les réseaux sociaux pour montrer un monde idéalisé mais d’informations non filtrées montrant les habitudes des personnes à la maison, au travail ou en déplacement.

Oui, c’est vrai, tant que ça reste du domaine du marketing et du commercial, ça sert à améliorer les services de manière anonyme dans l’intérêt du consommateur et des sociétés commerciales mais quel est la frontière à ne pas dépasser?

Frigo Au delà de la récupération des données, il y a aussi la sécurité qui doit être renforcée pour assurer la confidentialité des informations.

La nouvelle la plus frappante dans la presse est le frigo piraté lors du defcon. (explications techniques détaillées).

S’il n’est plus à démontrer que les appareils connectés deviendront aussi nécessaires que nos smartphones actuels (mais comment faisait-on avant?), comment tirer le meilleur de ce qu’ils peuvent nous offrir tout en continuant à contrôler et maitriser notre propre vie et nos données ?