La plateforme Eddystone est le nouveau nom a retenir concernant la solution open-source beacon permettant à google de contrer le standard propriétaire ibeacon de Apple. La spécification de Google donne comme une bouffée d’air frais dans ce domaine lancé par Apple il y a maintenant deux ans et permet au plus grand nombre de bénéficier d’une technologie plus flexible, évolutive et non propriétaire.

Pour rappel, le beacon est une petite capsule que l’on positionne dans une zone déterminée comme par exemple au dessus d’une porte d’entrée d’une boutique et qui émet un signal via Bluethooth (BLE) que les smartphones aux alentours peuvent capter. Ce signal permet de déclencher l’apparition de contenu dynamique et personnalisé sur le smartphone de l’utilisateur arrivant dans la zone couverte par le signal de cette capsule.

Le système de Google permet de recevoir non pas un broadcast avec un id unique (UUID, Major et Minor) mais 3 broadcasts avec un id unique (Eddystone-UID), une url (Eddystone-URL) et une information télémétrique venant des capteurs du beacon (Eddystone-TLM).

Le Nearby API permet de rajouter la couche aux applications mobiles permettant de recevoir les signaux envoyés par les beacons et devices compatibles.

Le Proximity Beacon API permet de gérer sa flotte de beacons dans le cloud avec un contexte de localisation (long/lat) et du contenu associé aux différents beacons.

Le projet « The Physical Web » lancé en parallèle tente de répondre à la problématique de devoir installer de multiples applications mobiles pour pouvoir profiter des notifications venant des différents beacons.

La plateforme Eddystone fonctionne avec l’API Google Nearby qui est disponible sur Android ainsi que sur IOS.

Pour en savoir plus, suivez ce lien

Eddystone