À la fin janvier, il est encore temps de parler des tendances 2016 ou finalement de la continuité de décembre 2015. Il serait intéressant de faire l’exercice toutes les fins de mois par esprit d’agilité. Les mêmes informations et prédictions tournent partout donc je ne vais probablement pas vous faire de grandes révélations. Je suis tombé sur un slide de 37 pages sur linkedin de @FrojdAgency que je trouve très bien fait d’une part parce qu’il y a un réel travail d’analyse pointu, mais en plus les différents points sont étayés par des données provenant de sources indiquées dans le document. C’est exactement le type de source que je recherche pour aiguiser mes connaissances. Les 16 tendances digitales pour 2016 de frojdAgency.

Une petite balade s’impose sur le site très épuré de frojd.se pour se faire une idée des auteurs du document.  La première chose extraordinaire est l’absence totale d’image, enfin pas tout à fait. On attire souvent le lecteur avec de jolies photos, mais ici on met en valeur les mots, les phrases, les textes et je suppose le sens. Ce qui donne presque envie d’apprendre le suédois. Du coup, on est content de tomber sur le portfolio des pages d’accueil des projets réalisés. La seconde chose de très visible est l’orientation exclusive à destination du mobile. 

Revenons au slide des 16 tendances digitales, il est intéressant de relever certains points comme le flux de données de notre vie réelle capturée et croisées pour donner un sens toujours plus adéquat et fiable aux services qui y sont associés ou la tendance assez forte de partager ses données personnelles tout en ayant un droit de regard voire de contrôle sur ce qu’en font les sociétés commerciales.  Le traitement de toutes ces « big datas »  doit pouvoir se faire avec intelligence (artificielle).   Pour le restant, la pub devient probablement plus subtile de peur de se faire zapper par des consommateurs toujours plus informés sur la façon de se faire raconter de belles histoires sans se faire agresser.

Relevons au passage ce drone HEXO+ qui suit sont propriétaire pour le filmer dans ses exploits sportifs qui devrait certainement donner naissance à un drone à selfie, plus petit, plus léger et moins cher. Humm, je viens de trouver mon prochain business-model 😉

Croyez-vous que les « gens » changeront un jour ? Sauf si les marques les aident à changer. Gare à ceux qui n’y arriveront pas car ce stress sera difficile à gérer. On se fait déjà harceler par sa montre connectée alors si le retail s’y met, il va y avoir de la casse.

Je dédicace le slide 11 concernant la technology stack à Bilal qui se reconnaîtra. Mais où est passé Angular JS, déjà has been ou éclipsé par NodeJS et vive python :-)) Je suis impressionné sur la façon dont Microsoft s’est repositionné avec son langage C# et son .NET mais on aura l’occasion d’en reparler notamment avec le tant attendu projet de lunette holographique Hololens.  Mes enfants en rêvent toutes les nuits pour jouer à Minecraft. Voici déjà un retour d’expérience du bien connu Korben. J’ai déjà ma petite idée sur la façon de les utiliser malgré son faible angle de VISION. Je remercie le marketing qui nous a fait croire qu’on allait pouvoir visualiser tous les murs de la pièce retapissée avec des hologrammes.

L’ecommerce est donc de plus en plus mobile comme par exemple sur famihome.com et la consommation locale devient elle de plus en plus présente avec moins d’intermédiaires. Il va falloir penser à louer, recycler, à réparer … et penser à notre planète.

Et pour ce qui est de la lean startup methodology, du design sprint, du customer life, de l’AARRR metrics , du prototyping et du MVP, hé bien, je suis plongé en plein dedans. Hack your business et rendez-vous dans 1 an !